Peintures religieuses hindoues de la région de Tanjore

Exposition du 15 juillet au 21 août 2022 à l’Imprévue

Les œuvres, en provenance exclusive de collections privées, sont exposées à l’Imprévue pour la première fois au public en France. Elles datent pour la plupart du 19et du début du 20e siècle.

La peinture de Tanjore est une forme importante de peinture classique d’Inde du sud née dans la ville de Tanjavûr (ou Tanjore) dans l’État du Tamil Nadu.

Cette forme d’art remonte à environ 1600 ap. J.-C., une période où les dynasties Nayaks ont encouragé l’art, principalement la danse, la musique classique ainsi que la littérature en télougou et en tamoul.

Les peintures de Tanjore sont connues pour leur richesse, des couleurs vives et une composition compacte. Essentiellement tournés vers un iconographie divine, les thèmes de la plupart des tableaux sont des dieux et déesses hindous ainsi que des saints.

La peinture de Tanjore est généralement faite sur des panneaux de bois massif que l’on appelle “palagai padam”.

La première des nombreuses étapes consiste à effectuer une esquisse de l’image sur un morceau de tissu collé sur du bois.
Ensuite, de la craie en poudre ou de l’oxyde de zinc est mélangé avec une colle soluble dans l’eau qui est appliquée sur le tissu.
Afin de rendre la toile lisse, un léger abrasif est parfois utilisé.
Lorsque le dessin est réalisé, les décorations de la bijouterie et des vêtements représentés sur le tableau sont faites avec des pierres semi-précieuses. De la dentelle ou des fils sont également utilisées pour décorer les bijoux.
En outre, des feuilles d’or sont parfois collées. Enfin, des colorants sont utilisés pour ajouter des couleurs aux personnages figurant sur les tableaux.

Pour achetez le catalogue de l’exposition : Sous le regard bienveillant des dieux

Le tilaka de Vishnu